Travaux acrobatiques

Accueil » Travaux acrobatiques

 

Que ce soit dans l’industrie, la maçonnerie ou l’ouvrage d’art, le développement de structures de plus en plus complexes et élevées rendent difficile la maintenance ou le nettoyage des constructions.
De nouveaux besoins sont induis par ces constructions humaines parfois hors normes, comme les travaux sur cordes, le montage d’échafaudages, ou encore le nettoyage de silos ou de cheminées industrielles. Des formations cordiste pour travaux acrobatiques se sont donc développées, IRATA ou CQP (Certificat de Qualification Profit), dans le but de garantir sécurisation et professionnalisme lors de ces interventions.

Effectuons ensemble un tour d’horizon des problématiques qui nécessitent aujourd’hui l’action de ces alpinistes des temps modernes.

LES TRAVAUX PUBLICS

Faire de l’escalade sur des falaises ou en montagne peut parfois être bien plus simple que d’évoluer sur des surfaces verticales lisses tels qu’immeubles et gratte-ciels. Les cordistes évoluant dans ces milieux effectuent alors un réel alpinisme professionnel au service du génie civil.
Le travail en hauteur dans les activités de travaux publics consiste initialement en la protection de falaises (minage, confortement par ancrage, pose de grillage) dans le but d’éviter leur érosion ou en construction de parois cloutées pour supporter les routes d’altitude, permettant de se prévenir des risques naturels comme les éboulements, affaissements et autres glissements de terrain…
Mais les besoins de travaux en hauteur se sont accélérés en même temps que s’élevaient les constructions de l’Homme. L’installation des gouttières, des façades, des vitres des immeubles ou encore la pose de systèmes anti-pigeons, sont autant de travaux d’accès difficile qui nécessitent aujourd’hui nacelle, échafaudage ou cordistes. Pose de zingueries, de toitures ou de puits de lumière font partie des exemples qui nécessitent l’emploi de véritables acrobates certifiés, disposant d’accréditations et de diplômes leur permettant de travailler en hauteur ou dans le vide.

L’INDUSTRIE

Dans l’industrie, le nettoyage des usines, plus particulièrement tous travaux impliquant l’intervention dans les silos et trémies, peut prendre des proportions titanesques. Les problèmes de colmatage sont nombreux et très contraignants car au mieux, ils réduisent la capacité de stockage de ces structures, mais dans le pire des cas ils empêchent l’écoulement de la matière et stoppent totalement le processus de production (bouchons de ciment, voûtages de particules de bois, cheminées de soude …).
Les cordistes sont donc aussi appelés pour effectuer des prestations de nettoyage pour le décolmatage de ces structures, ce qui donne lieu à des interventions complexes car dans les milieux confinés ou fermés, les risques de respirer des matières toxiques, d’être en zone d’atmosphère explosive (ATEX), ou de se retrouver dans un éboulement de matière sont bien présents. Des histoires tragiques liées à ces phénomènes témoignent du danger qu’encourent les personnes intervenant à l’intérieur de ces structures.
Dans cette optique d’élimination des concrétions des silos et trémies, Standard Industrie International propose des solutions telles que le Gironet et Powernet permettent d’éliminer tout risque pour les opérateurs car les interventions se font sans présence humaine à l’intérieur des structures à nettoyer, pour une sécurité totale et un retour à 100% de la capacité de stockage. Pour récupérer les matières décolmatées, Standard Industrie International propose aussi le nettoyage par aspiration, les matières pouvant ainsi être revalorisées dans le processus de production ou évacuées en décharge.