Compresseur à air

Accueil » Compresseur à air

Fonctionnement, intérêt et utilisations ?

 

Le choix d’un compresseur à air s’effectue par rapport à :

  • L’usage de l’air comprimé, mais aussi ses principes
  • À son fonctionnement : motorisation, puissance, capacité, etc.

Deux types de mécanismes existent chez les compresseurs, les compresseurs à vis et les compresseurs à piston. Les deux conviennent aussi bien pour des compresseurs professionnels que particuliers.

COMPRESSEUR A VIS : LE PLUS COURANT MAIS LE PLUS CHER

Le compresseur à vis est le système le plus utilisé par le grand public. La compression de l’air s’effectue par la rotation des deux rotors d’une vis. D’un côté, le compresseur aspire l’air par la rotation des vis, de l’autre, l’air est relâché sous pression. La petite taille des compresseurs à vis les rend plus pratiques d’utilisation, notamment pour les compresseurs portatifs ou compresseur sans fil (exemple : gonflage des pneus de voiture). Ce sont aussi les plus chers du marché. Leur prix élevé peut amener les acheteurs à choisir des compresseurs d’occasion pour diminuer la facture.

COMPRESSEUR A PISTON : SURTOUT DANS L’INDUSTRIE, NOTAMMENT POUR LE GAZ

Entrainés par un moteur, les pistons effectuent un mouvement d’avant en arrière à travers des cylindres équipés de clapets anti-retour. C’est ce mouvement qui crée la compression de l’air. Les compresseurs à piston sont principalement utilisés dans l’industrie et peuvent compresser des gaz de manière stable (Compresseurs ABAC par exemple).

Le type d’alimentation du moteur impacte le fonctionnement et l’utilisation des compresseurs. On distingue deux types de moteurs : électrique ou thermique.

COMPRESSEUR ÉLECTRIQUE : LE PLUS SIMPLE

Le modèle le moins cher et le plus pratique d’utilisation est le compresseur électrique. En revanche, il ne peut pas être utilisé sur un chantier. En effet il doit être branché en permanence sur une alimentation secteur.

Le compresseur électrique sert par exemple à des travaux de :

  • Sablage : pistolet de sablage
  • Peinture : aérographe et pistolet à peinture
  • Gonflage : soufflette via un raccord rapide

COMPRESSEUR THERMIQUE : LE MODÈLE DES PROFESSIONNELS

Le compresseur thermique est destiné tout particulièrement à un usage professionnel. Il tire son énergie d’un carburant, essence ou diesel. Il est par conséquent plus cher que le compresseur électrique. En revanche il est bien plus puissant. Comme il n’a pas besoin de prise de courant pour fonctionner, il est bien plus mobile.

COMPRESSEURS SPÉCIFIQUES : SILENCIEUX OU SANS HUILE

Les compresseurs portent avec eux leur lot d’inconvénients. Certains compresseurs ont donc été conçus pour améliorer la qualité d’utilisation des appareils ainsi que leur confort :

  • Compresseur silencieux : pour ne pas incommoder le voisinage mais aussi protéger l’ouïe des utilisateurs
  • Compresseur sans huile : pour réduire le gaspillage et le coût d’utilisation

SYSTÈMES DE SÉCURITÉ

Une cuve/réservoir de compresseur peut s’avérer être un élément dangereux, car elle est soumise à de hautes pressions. Heureusement, plusieurs systèmes permettent d’y maintenir une sécurité optimale : manomètre relié à une soupape de sécurité via un raccord en T, vanne de purge, etc.

 

Quelles applications du compresseur à air chez Standard Industrie ?

 

Pour Standard Industrie International, les compresseurs sont un élément essentiel du processus de nettoyage et de décolmatage des silos, trémies, filtres, etc. En effet, l’air comprimé est utilisé :

– au niveau des réservoirs de notre gamme Airchoc de canons à air AIRCHOC ®
– pour nos machines de nettoyage de silos et trémies Gironet, et nos machines de perçage Powernet  
– également dans nos aspirateurs (décolmatage des filtres).

Généralement chez nos clients, il y a déjà un compresseur en place pour toute l’usine. Mais nous avons aussi la possibilité de déterminer la puissance nécessaire pour de nouvelles installations et de mettre en place de nouveaux réseaux d’air afin de satisfaire les besoins induits par nos canons par exemple.

La liaison entre le compresseur et son réservoir est faite par un tuyau rigide en acier ou inox, dont les diamètres peuvent varier selon la puissance voulue.

Ci-dessous un exemple d’installation de compresseur :

compresseur à air